LPB1 : un (tout petit) circuit imprimé

Le LPB1 (Line Power Boost 1) est une pédale qui a été commercialisée en 1968 par Electroharmonix. Il s'agit d'un des premiers boost utilisant un transistor silicium, qui était aussi assez neutre musicalement comparé au Dallas Rangemaster treble booster, commercialisé auparavant, qui boostait plus les aigus avec son unique transistor germanium.
 

Le circuit est vraiment simpliste :
LPB1 schematic
On a donc un condensateur de liaison à l'entrée, qui va empêcher le passage d'un éventuel courant DC parasite. Avec la résistance R2, il va jouer le rôle d'un filtre passe haut : si on change sa valeur, on peut augmenter ou diminuer la quantité de basse qui peuvent passer au travers du circuit. Si on augmente sa valeur, on aura plus de basses et inversément.

Ensuite, on a 2 résistances qui forment un pont diviseur de tension (R1 et R2) pour biaser le transistor Q1 à la base. Ici, on fournit : 43/(430+43)*9=0,81V à la base du transistor.

Ensuite, on a un transistor câblé en emetteur commun qui va donc amplifier le signal. Les valeurs R4 et R3 définissent le degré d'amplification. Si on augmente R4, on augmente le gain. Si on augmente R3, on diminue le gain.

Enfin, un deuxième condensateur de liaison empêche le passage de courant continu vers la sortie, et un potentiomètre câblé en résistance variable va définir le volume final.

C'est assez marrant, si on regarde le circuit de la Big Muff, on a exactement le même circuit à la fin pour rebooster le signal !

Ce circuit peut en fait être utilisé un peu partout, et on peut notamment le rajouter à l'entrée d'une pédale de saturation / distorsion, pour obtenir un boost en amont pour avoir plus de saturation.
C'est vraiment sympa sur une Big Muff par exemple (la Musket fuzz en incorpore un), ou bien sur des pédales de saturation type Tube Screamer !

Pour pouvoir rajouter ce petit circuit quand j'en ai envie, ou pour pouvoir le tester sur différentes pédales, j'ai décidé de faire un tout petit PCB, qui permet de rajouter un knob de boost supplémentaire sur n'importe quelle pédale, très simplement:
LPB1 PCB
Il y a donc une entrée, une sortie, la masse et +9V, et on peut y mettre un potentiomètre qu'on peut ensuite rajouter sur n'importe quelle pédale. Je testerai à l'occasion sur une Big muff, ou sur une Jan Ray tiens ! Ce qui est génial, c'est que cela ne prends pas plus de place que d'ajouter un nouveau potentiomètre !


Je vais tester ça bientôt, je devrait tout recevoir d'ici peu.
Previous
Next Post »
4 Commentaires
avatar

Salut !

Je me demandais, si on met le potentiometre en R4 (ou en R3 avec un inversé) avec une R fixe à la place du potentiometre initial, cela donnerai quoi ? On pourrait aller chercher la saturation du transitor, ou bien ça ne marcherai juste pas ?

Répondre
avatar

Ca va dépendre du potentiomètre que tu mets, mais à mon avis ça peut le faire oui !
Plus la résistance R4 est importante, plus le gain du transistor sera poussé : si tu met un gros potentiomètre, il y a peut être moyen de saturer le transistor.
A noter que cela dépend aussi du biasing de la base, donc peut être faudra t'il bidouiller R1/R2...

Je ne suis pas encore familier avec tous les calculs d'amplification en régime linéaire / non linéaire des transistors, le mieux ça reste de tester :)

Répondre
avatar

Ça me semble un bon moyen de comprendre expérimentalement la saturation des transistors expérimentalement du coup ! Je me fait ma formation "theorique" (en grande partie avec tes explications de schémas, elles sont top) et j'essaie ça dans les prochaines semaines !

Répondre
avatar

I have this addition on my Ram's Head.
It's like rocket fuel for this pedal: doesn't over saturate and adds more general boost (gain and eq) to the signal.

Répondre