Comment fabriquer des câbles jack pour guitare

Faire vos propres câbles et vraiment une bonne idée, c'est simple, et cela vous permettra d'économiser pas mal de sous !

Des câbles de haute qualité peuvent être vraiment chers, et la plupart du temps, on n'a aucune information concrète sur la qualité de ces câbles (capacitance au mètre, type de câble utilisé...etc).

Pour moi, il est donc bien mieux de les faire soi même, ce qui permet de contrôler tout ce que vous allez utiliser, et de ne pas payer un surplus dû à l'image de marque. De plus, vous pourrez adapter précisément la longueur du câble, utile pour les patch par exemple.

Pour en savoir plus sur la qualité des câbles, lisez mon autre article : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les câbles jack.

Le câble lead est le plus important des câbles de votre chaine du son. C'est le câble qui relie votre guitare à vos effets / pedalboard ou à votre ampli directement si vous jouez sans effets.

Si votre guitare n'a pas de buffer inclu (micros actifs à faible impédance de sortie), ce qui est très probable si vous êtes très conservateur comme moi, ou si vous avez des effets nécessitant une haute impédance (fuzz face par exemple), l'impédance de votre signal sera élevée. Vous pourrez alors possiblement perdre des aigus si votre câble a une capacitance trop importante. Pour éviter cela, il faut utiliser un câble lead avec une faible capacitance, et le plus court possible.

On va voir ici au travers de ce tutoriel comment fabriquer un câble jack pour guitare, simplement et rapidement.


De quoi avez vous besoin ?

Un bon câble lead pour guitare électrique doit répondre à deux critères simples :
  • Il doit avoir une faible capacitance par mètre. Regardez le tableau de mon article sur les câbles pour vous aider à choisir.
  • Il faut que le câble soit résistant pour survivre à tous vos concerts, répètes et multiples branchements.
  • Pas trop long : entre 1.5 et 3 mètres me paraît une bonne mesure.

Le câble répondant le mieux à ces deux critères est le Sommer LLX, qui a été spécialement conçu pour ce type d'application. Il a la capacitance par mètre la plus basse du marché, et est très résistant. Il est cependant un peu plus cher que les autres types de câbles.

Vous pouvez alors vous rabattre sur du Sommer Spirit XXL ou du Sommer Tricone XXL qui ont une capacitance / mètre raisonnable et sont bien résistants. (le "XXL" indique une conception plus résistante - mais un peu moins flexible - que le câble initial).

Les connecteurs doivent aussi être de bonne qualité, principalement pour des raisons de solidité et usure dans le temps. Les Amphenol ACP M-GN sont un classique qui sera parfait pour ce genre de câble. Les Neutrik NP2C sont aussi sympas dans ce style. N'oubliez pas : vous n'avez pas besoin de plaqué or.

Enfin, vous aurez besoin d'outils classiques pour souder:
  • un fer à souder (30W minimum)
  • de la soudure 60% Etain
  • des pinces
  • un cutter (une lame de rasoir peut faire l'affaire)
  • une pince à dénuder.

how to build instrument cable

Vous n'avez pas besoin de beaucoup de choses au final! Pour ce tutoriel, j'ai utilisé du Sommer Tricone XXL (bleu parce que c'est la classe) et 2 prises jack Amphenol ACP M-GN.



Première étape : enlever l'isolation extérieure

On peut mesurer la longueur approximative à enlever en plaçant le câble près du jack. Dévissez le plug, et voyez à peu près combien il vous faudra retirer pour que le câble puisse être soudé à la fois à la masse et au tip.

Cut instrument cable

Ensuite, coupez délicatement l'isolation avec le cutter / lame de rasoir. N'appuyez pas trop fort avec la lame pour ne pas couper les fils de la masse.

Prenez votre temps, n'hésitez pas à tordre le jack pour pouvoir enlever la couche isolante plus facilement. Vous devriez avoir quelque chose comme cela :

Guitar cable shielding

Ici, on peut clairement voir les fils de la masse (tresse en métal autour du cable). Il s'agit en quelque sorte d'un câble dans un câble (cableception !) qui transmet le signal de la masse, alors que le câble cuivré central transmet le signal.

Tordez les cables pour les assembler plus finement. Avec la pince à dénuder, retirez ensuite l'isolation autour du cable central.

How to build guitar cable

Attention, la partie noire est conductrice, il ne faut pas qu'elle touche le câble central pour éviter un faux contact entre la masse et le signal. Vous pouvez en enlever un peu pour être sûr.



Deuxième étape : étamer les fils et les jacks

Pour faciliter la soudure, vous devez étamer les fils et les 2 jacks. Pour cela, il faut juste mettre de la soudure sur les fils que vous avez tordus dans l'étape d'avant (la masse et le fil cuivré), et sur les endroits où vous allez les souder sur les jack. Attention à ne pas mettre trop de soudure, juste une petite couche bien brillante.

Vous devriez avoir quelque chose comme cela :

tinning guitar cables



Troisième étape : souder le tout

Placez le cable dans le jack. Attention : n'oubliez surtout pas de placer l'autre partie du jack sur le câble (partie métallique dévissée + tube en plastique isolant) ! Si vous oubliez ce détail, il vous faudra tout défaire une fois fini, et refaire la manip... Bien pénible.


Ensuite, soudez le câble en cuivre sur la partie connectée au tip du jack, et le fil de la masse dans la zone inférieure. Faites une soudure bien propre : brillante, pas trop épaisse, mais néanmoins assez de soudure pour bien maintenir le jack. Pour cela, n'hésitez pas à bien chauffer le jack (attention aux doigts !)

A cette étape, vous pouvez déjà vérifier avec un multimètre que vos connections sont bonnes. Pour cela, utilisez le mode "Logic" et vérifiez que le cable central est bien relié au tip du jack, et que la masse est bien reliée à la partie large du jack.

Vous pouvez aussi tout simplement essayer de brancher votre guitare avec le jack tel quel pour voir s'il fonctionne. Il arrive qu'il y ait des faux contact qui se mettent en place, vérifier au multimètre est une manière simple de s'assurer qu'il n'y a pas eu de boulette là dessus.



Dernière étape : tout remettre en place

Avec les pinces, tordre les parties métalliques pour empêcher le câble de bouger. N'hésitez pas à bien bien serrer. Remettez la partie en plastique autour de la partie soudée, puis revissez la partie métallique. Boum ! C'est fini !

Guitar cable DIY

Et voilà, voici un câble lead parfait, qui vaut largement les câbles que vous pouvez trouver à plus de 50 euros dans le commerce. Avec ce que j'ai utilisé (1,5 mètre de Tricone XXL et 2 Amphenol ACP M-GN), j'en ai eu pour moins de 10 euros pour ce câble !

Si ce tutoriel vous a plu, n'hésitez pas à liker la page Facebook Coda Effects pour vous tenir au courant des nouveaux articles et avancées du blog !

Des questions ? Des remarques ? Postez un commentaire !
Previous
Next Post »
6 Commentaires
avatar

Bonsoir

Tu oublies de parler de la qualité de la brasure.
Un électronicien, réparateur audio/vidéo, m'a répondu que l'étain à l'argent n'améliore pas le son et ne sert à rien pour ce type d'utilisation surtout que l'argent s'oxyde donc aucun intérêt et coûte surtout plus cher (qui a dit marketing ?)
Je venais m'acheter un fer à souder et il m'a donné une bobine d'étain (mbo Sn60PbCu2) qu'il utilise également.
Sur un forum, j'ai lu qu'un gars a refait toutes les soudures de son ampli avec de la brasure à l'argent, résultat......
Aucun changement, il était un peu furax du temps perdu mais maintenant il a compris.
On peut trouver des tableaux sur la résistivité des métaux, ça se joue au µOhm.cm
- Tu n'as pas entendu la différence de son !!!?
- Hein !! qu'est ce que tu dis !! j'entend pas !!
- Je te jure quelles bandes d'idiophile ceux-là...
En attendant de trouver un archéologue spécialisé dans l'idiophilisation avancé...lol

Site intéressant, bye ;)

Répondre
avatar

Merci !
Oui la brasure c'est pareil, c'est un peu s'inventer des choses dans sa tête niveau son ! Rien ne vaut une bonne A/B box pour voir la vraie influence d'un composant de la chaine du son sur le son !
Sinon il y a aussi la question de la soudure au plomb qui est par contre plus facile à manipuler (moins de chaleur requise), mais malheureusement illégale depuis 2006, donc difficile à trouver...

Répondre
avatar

La brasure(soyons puristes, sinon 'soudure' va bien aussi) au plomb (Pb) n'est pas interdite pour l'électronique. Elle est par contre réglementée pour un usage industriel (le fameux ROHS). On la trouve facilement dans tout les magasins de bricolage. Il est surtout primordial d'utiliser une brasure riche en étain (Sn): 60%Sn/40%Pb (ou mieux 63/37 -dite 'eutectique'- plus difficile a trouver) qui offre une température de fusion faible (190° voire 183° pour la 63/37), et aussi et surtout qui est extrêmement mouillante c'est a dire que la soudure fondue adhère aux pièces à souder et forme un joint solide en refroidissant.
Les compositions a l'argent sont utilisées pour le 'sans plomb' et surtout sont mises en avant dans les milieux "boutique" car l'argent..c'est de l'argent. Elles ne sont ni meilleures ni plus faciles a mettre en oeuvre.
Il faut aussi du fil de brasure de faible section (1mm ou moins): Au début j'utilisais du 40%Sn/60%Pb(Fusion 238°, peu mouillante) , en 2mm de section et j'avais l'impression que je ne saurais jamais souder: gros paquets qui ne tiennent pas, faux contacts, contacts entre pistes...

Répondre
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur. - Hapus
avatar

Exact ! Soudure 60% Etain sinon rien ! J'avais fait l'erreur d'acheter une fois de la 40% type "électricien" en 2 mm d'épaisseur comme toi, une véritable horreur pour souder...

Répondre
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur. - Hapus