Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les cables jacks sans oser le demander

Depuis peu, la guitare est peu à peu rentrée dans le monde mystérieux et magique des audiophiles, celui où on peut acheter une platine en carbone à 30 000 pounds (oui oui), des tables anti vibrations sismiques ou des câbles à 530 euros la paire ! Qui bien sûr, "améliorent grandement le son" et permettent enfin d'écouter la musique comme il se doit... Vous vous reconnaissez un peu ? Et oui, cela commence à devenir la même chose en guitare avec les pédales d'effet "de luxe", et enfin, les câbles ! On a vu apparaître ici et là les premières marques de "câbles de luxe" pour guitare... Fulltone, Georges L, Evidence Audio, Monster Cable.... Y a t'il une différence ? Quelles sont les caractéristiques à regarder pour trouver un "bon" câble ? Combien cela coûte t'il ?

Pour cela, on va commencer par éliminer un certain nombre d'idées reçues qui proviennent pour la plupart de marketing mensonger.

Idées reçues sur les câbles jacks :


1. Les jacks plaqués or
Ce premier mythe tenace provient du fait que l'or ne s'oxyde pas et qu'il conduit mieux le courant que le nickel. On s'attend donc à toujours avoir un transfert optimal entre le câble jack et le composant dans lequel il est inséré (ampli, effet). Cependant, 99,999% des effets, amplis et guitares ont des entrées jack en nickel ! Le plaqué or est donc complètement inutile puisqu'il est calibré pour connecter or sur or et pas sur le nickel ! De plus, le gain en conduction est vraiment faible par rapport au nickel. Dans ces conditions, il est absolument inutile d'avoir des cables jack plaqués or...
De plus, l'or étant un métal assez mou, le placage s'en va assez rapidement avec le temps, et n'en fait donc pas un facteur de résistance dans le temps. Le placage sera entièrement parti avant que votre câble en nickel n'ai eu le temps de commencer à s'oxyder ! A moins d'avoir une prise jack entièrement en or (bonne chance avec votre pedalboard !). Concrètement, l'oxydation du nickel n'arrive quasiment jamais
  On voit bien ici que seul le bout du jack est plaqué or.
De plus, dans pas mal de cas, le placage n'est pas composé d'or pur
(surement pas pour ce jack chinois à 70 centimes !)
  
2. Le câble en lui même est spécial
Quasiment tous les câbles de jack proviennent de gros fournisseurs qui sont toujours les mêmes : Sommer, Mogami, Belden... Recréer un câble couterai trop cher à un fabricant par rapport à l'acheter au mètre chez ces fournisseurs. Quasiment tous les fabricants de câbles se fournissent chez Sommer ou Mogami et donc les câbles que vous trouvez sont souvent ces câbles rebadgés.
Cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas bons hein, au contraire, mais vous ne devriez pas avoir à payer un câble plus cher qu'un autre car le blindage est soit disant unique et spécial. Bien sûr il ya des exceptions. La marque George L's fabrique les câbles elle même par exemple.
 
3. Ce câble a plus de basses / retranscrit mieux le spectre sonore
La seule caractéristique qui risque de dégrader la qualité de votre son dans un câble, c'est sa capacitance. En effet, un jack entre une guitare et une entrée se comporte comme un condensateur comme nous le verrons plus tard, et a donc une valeur de capacitance, généralement comprise entre 60 et 200 pF par mètre de câble.
Or, on sait qu'un condensateur de faible valeur peut agir comme un filtre passe bas et va éliminer des fréquences aigues. C'est exactement ce qui se passe dans les câbles ! En détail, la valeur du condensateur modifie les propriétés du circuit RLC formé par la bobine du micro, sa résistance interne (+ tone et volume).
La formule du calcul de la capacitance est la suivante :
    capacitance totale = longueur totale x capacitance au mètre
Donc plus votre câble est long et a une capacitance élevée au mètre, plus vous perdrez d'aigus ! Cependant, cela n'agit que sur les aigus (filtre passe bas), donc il n'y aura surement pas de différences dans les basses ou le reste des fréquences !

Capture d'écran du site web de Fulltone. Ils disent ouvertement que leurs câbles modifient
les basses et mediums... Voilà clairement du marketing mensonger, n'achetez pas leur câbles.


Mais alors, qu'est-ce qu'un bon câble s'il n'est pas en or ou spécial ?


Quelles sont les caractéristiques d'un bon câble ?


Voilà l'anatomie interne d'un câble : (la photo représente du Sommer Tricone MKII, le câble que j'ai utilisé pour mon tutoriel expliquant comment fabriquer ses propres câbles)
Vous voyez que la conducteur de la masse et le conducteur central sont séparés par 2 couches isolantes. Une couche empêche l'accumulation d'électricité statique lors du frottement entre la gaine et le conducteur pour la masse, et l'autre isole le conducteur central du conducteur pour la masse. Ces 2 couches forment un condensateur entre la masse et le signal :
 
La valeur de ce condensateur dépend de la nature du câble et de sa longueur : matériaux utilisés pour l'isolation, diamètres et épaisseur de ces matériaux, diamètre du conducteur... etc. Le problème étant qu'il y a beaucoup d'interactions entre tous ces paramètres : un matériau très isolant peut être très peu flexible et donc rendre le câble pénible à utiliser (la couche d'isolation est le principal facteur de flexibilité d'un câble), le conducteur peut avoir un grand diamètre, mais alors le câble sera plus fragile... etc.

Ce condensateur va agir sur le circuit RLC formé par le micro, sa résistance interne (plus potentiomètre de volume et de tonalité), et va jouer sur les fréquences, et va notamment éliminer des aigus. Certaines personnes préfèrent avoir de hautes valeur de capacitances pour éliminer les fréquences aigues et booster un peu les haut médiums (typiquement les gens jouant sur stratocaster). C'est une stratégie que je ne recommanderais pas, car les aigus sont définitivement perdus, alors qu'il est tout à fait possible de jouer sur les fréquences en aval avec un égaliseur / boost, ou avec votre potentiomètre de tonalité qui est là pour ça après tout.

 Comparaison entre un câble haute et faible capacitance.
Le câble à haute capacitance booste les hauts médium, mais on perd plus d'aigus
(d'après effectrode)

Au dessus on a vu la formule pour calculer la capacitance totale, qui dépend aussi de la longueur du câble. La capacitance totale est directement proportionnelle à la longueur du câble. Un câble 2 fois plus long aura une capacitance 2 fois plus élevée.
 
Les caractéristiques d'un bon câble sont donc simples :
  • une faible capacitance par mètre. Généralement, 80 pF/mètre est considéré comme une bonne voire très bonne valeur. En dessous, c'est bien sûr encore mieux !
  • le plus court possible ! Cela dépend bien sûr de vous et de votre mobilité sur scène. Le plus court sera le mieux.
  • Résistant aux chocs, torsions, tout ce qui pourrait arriver de malheureux à un câble durant un live. A noter que pour vos câbles patch de pedalboard, ce facteur importe moins, car il vous faudra mieux un câble flexible que résistant vu qu'à priori vos patchs ne seront pas trop malmenés.

Finalement, il nous faut pas grand chose pour avoir un bon câble ! Le rôle des jacks sera surtout la question de la solidité. Prenez donc des trucs costauds. Les prises jacks amphenol ou neutrik sont généralement en alliage et bien solides.

Beaucoup de fabricants ne listent pas la valeur de capacitance par mètre, pourtant c'est la seule chose qui détermine la qualité d'un câble ! Si elle n'est pas indiquée sur leur site, ce n'est probablement pas un fabricant sérieux... Acheter un câble haute qualité sans connaitre cette valeur serait comme acheter une voiture de sport sans regarder son moteur, ses performances ou sa tenue de route !

Quel est le meilleure câblage possible pour ne pas perdre de signal ?

En théorie, le meilleure câblage est le suivant :
  • micro actif, puis autant de câble que vous voulez ! 
En effet, les micros actif ont une impédance de sortie faible, donc la capacitance des câbles aura un effet quasi négligeable sur votre signal. C'est comme si vous aviez un buffer intégré dans votre guitare !
Cependant, le guitariste n'aime pas mettre des piles dans sa guitare (moi y compris), et de plus, certaines fuzz ou saturations réagissent mal à un signal basse impédance (comme les fuzz faces par exemple). Il faudra donc utiliser des micros passifs à haute impédance de sortie, dont le signal peut être dégradé dans les câbles. Il faut donc minimiser au maximum la perte d'aigu entre le câble qui relie votre guitare à la fuzz, puis de la fuzz au reste. L'idéal dans ce cas devient :
  • micro passif, câble le plus court possible et avec la capacitance au mètre la plus faible possible, fuzz, câble court à faible capacitance, puis buffer ou pédale avec buffer, et autant de câble que vous voulez !
L'idéal est donc d'avoir un câble que l'on appelle "câble lead" qui va en fait être un câble à faible capacitance, et relativement court. (pas trop histoire de pouvoir bouger quand même, généralement j'utilise un câble de 2/3 mètres).
Il faut donc essayer de trouver le câble et les fiches avec la plus faible capacitance possible entre votre guitare et vos effets à haute impédance. Pour savoir si un effet nécessite une haute impédance, vous pouvez regarder son impédance d'entrée (si elle est de l'ordre de la centaine de k ou moins c'est faible impédance), ou tout simplement mettre un buffer avant et de voir si vous dégradez la qualité de l'effet (après tout le plus important, c'est à l'écoute, non ?)

 

Mais alors, que choisir ?


Voici un tableau assez complet qui regroupe des mesures de capacitances par mètre de nombreux type de câbles différents.

Nom du câble Capacitance
Sommer Spirit LLX 52 pF/m / 15.9 pF/ft
Van Damme Silver Series Lo-Cap 55 pF/m / 16.8 pF/ft
George L's .155 / .225 67 pF/m / 20.4 pF/ft
Klotz AC110 70 pF/m / 21.3 pF/ft
Mogami 3368 70 pF/m / 21.3 pF/ft
Sommer Classique 78 pF/m / 23.8 pF/ft
Sommer Spirit / XXL 78 pF/m / 23.8 pF/ft
Cordial CGK 122 82 pF/m / 25 pF/ft
Sommer Tricone MKII / XXL 85 pF/m / 25.9 pF/ft
Cordial CGK175 88 pF/m / 26.8 pF/ft
Van Damme Silver Series Flat-Cap 90 pF/m / 27.4 pF/ft
Adam Hall KIK122 95 pF/m / 29 pF/ft
Klotz AC106 95 pF/m / 29 pF/ft
Klotz AC104 115 pF/m / 35.8 pF/ft
Sommer Colonel Incredible 130 pF/m / 39.6 pF/ft
Mogami 2524 130 pF/m / 39.6 pF/ft
Belden 9778 148 pF/m / 45.1 pF/ft
Free The Tone CU-416 160 pF/m / 48.8 pF/ft
Belden 8412 190 pF/m / 57.9 pF/ft
On remarque qu'il n'y a aucune corrélation avec le prix des câbles...
(N'est ce pas Free the tone...)

Pour le câble lead - câbles avant la première pédale bufferisée
On voit bien que le câble qui semble le plus adapté est le Sommer Spirit LLX. Sommer a spécialement conçu ce câble pour ce type d'application. Il est solide, et présente une excellente valeur de capacitance par mètre. Cependant, il peut être relativement peu flexible comparé à d'autres câbles et est donc moins adapté pour un pedalboard par exemple. 
On peut alors se rabattre sur les câbles George L's .155 qui sont très flexibles et présentent aussi une bonne valeur de capacitance par mètre. Ils sont cependant un peu chers, et vu que sur un pedalboard les câbles sont très courts, la différence avec du Sommer Tricone MKII sera peu perceptible. Le tricone est lui aussi très flexible.

Pour le pedal board - après un buffer.
Pour un pedalboard, j'utilise le Sommer Tricone MKII qui a une capacitance raisonnable (et de toute manière, j'ai un buffer à l'entrée du pedalboard, ce qui fait que je n'ai plus à me préoccupper des capacitances), que j'utilise surtout car il est très flexible. Ici, seule la flexibilité du câble va compter (pour pouvoir faire des patchs courts et esthétiques).

Pour la boucle d'effet - câble double
Il arrive souvent qu'on utilise la boucle d'effet de son ampli. Problème, ça fait déjà 4 câbles à gérer sur scène : cable lead guitare vers pedalboard, sortie pedal board vers ampli, et les 2 cables de la boucle vers le pedalboard ! Pour éviter tout ce bordel, j'utilise un câble double, le Sommer Onyx 2025. Pour la boucle, vous n'avez pas besoin de regarder les capacitances car l'impédance est basse. Cela permet d'avoir 2 câbles, avec l'encombrement d'un seul.

Mon conseil final serait donc : ne succombez pas au marketing mensonger de certaines marques, demandez toujours à avoir la capacitance par mètre, et fabriquez vous même vos câbles !
Aucun câble ne devrait couter plus de 20 euros si vous le faites vous même !

Et voilà, j'espère que ça vous aura informé sur les câbles ! Si cet article vous a plu, n'sitez pas à me remercier en likant la page facebook.
Des questions ? Postez un commentaire, ou contactez moi par mail ! 

 
Pour aller plus loin (en anglais) :
Shootout : super site qui rétablira la vérité sur les câbles.
Super guide (pdf) avec plein de réponses de la part de ProCo.
Ovnilab.com : bon article sur la réponse des câbles dans les différentes fréquences.
Previous
Next Post »
22 Commentaires
avatar

Bonsoir, très intéressant comme article.
Pour les liaisons ampli/guitare, ampli/pédales, faut-il un câble mono ?
Je souhaite fabriquer un câble double pour la boucle d'effet ou en acheter un déjà monté chez Sommer mais le site propose des câbles stéréo pour clavier (par exemple, la réf. ON11-0150-SW). Est-ce adapté ?

Répondre
avatar

oui, il faut plutôt un câble mono... Pour le câble comme tu dis, j'ai fabriqué ce type de câble en utilisant du Onyx 2025 : http://www.banzaimusic.com/Sommer-Cable-Onyx-2025-MKII-SKU46224.html

Répondre
avatar

Merci pour ta réponse et pour ce très bon site. Bonne continuation.

Répondre
avatar

Hello Benoit,

Que penses tu des systèmes sans fil de type Line 6 Relay ? Avec ce genre de système et un buffer en entrée du pedalboard, plus de problème non plus, non ?

Merci pour ta réponse.

Joris

Répondre
avatar

Me revoilà.Je viens de faire des tests avec 3 câbles.
Sur les 3 ,j'en ai un (le plus court) qui ,à mes oreilles ) sonne étouffé.
J'ai acquis pour 15 € d'occase un multimètre pouvant mesurer la capacitance,l'inductance et la résistance.
Je l'ai positionné sur 2nF

1er câble (4m): la mesure donne .686
enregistrement : [url]http://clicecole.free.fr/perso/686sur2nf.mp3[/url]

2ème câble ( 5m) : la mesure donne .660
enregistrement : [url]http://clicecole.free.fr/perso/660sur2nf.mp3[/url]

3ème câble (3m): la mesure donne .402
enregistrement : [url]http://clicecole.free.fr/perso/402sur2nf.mp3[/url]

On voit bien que le 3ème câble sonne beaucoup plus étouffé mais pourtant c'est celui qui a la mesure la plus faible
Normal ou j'ai raté un truc?

Répondre
avatar

Il me semble que les systèmes sans fil sont bufferisés, donc pas de souci ! A moins d'avoir une pédale vintage relou qui n'aime pas les signaux bufferisé (style fuzz face vintage...), mais bon il y a des alternatives aujourd'hui pour ça !

Répondre
avatar

Effectivement la différence est flagrante... Peut être un peu trop pour des câbles courts comme ceux ci ! Es tu sûr qu'il n 'y a pas de problème au niveau des soudures jack / câble ?

Répondre
avatar

Je viens de vérifier la continuité,elle est nickel.

Répondre
avatar

EDIT: j'ai mesuré la résistance entre le point chaud et la masse: sur 200k j'avais 353
Je viens de vérifier les soudures
Il y avait cette p... de gaine noire intérieure qui touchait le point chaud.Après rectification c'est mieux
[url]http://clicecole.free.fr/perso/402sur2nfrep.mp3[/url]
mais moins bien que le premier quand même

Répondre
avatar

Par contre ,ces résultats vont un peu à l'encontre de l'article,le meilleur câble (au niveau des aigus) est celui qui a la plus grande capacitance...

Répondre
avatar

Me revoilou.
Je viens de finir mes câbles en suivant les conseils de Benoit.Et bien ,vous pouvez foncer les gars!
Le Sommer LLX est extra: j'ai retrouvé ma strat!Quelle patate!La différence avec mes câbles pourtant de bonne qualité est flagrante.Et de plus c'est ultra silencieux.
Le câble double pour la boucle est nickel :pas un buzz et le son est très clair.
Franchement ,le LLX est à 2,6€ le m chez Tho.....,faut pas s'en priver!!

Répondre
avatar

Super ! Ravi que cet article t'es été utile ! C'est vrai que retrouver ses aigus peut parfois redonner un bon coup de fouet aux aigus, on retrouve pas mal de dynamique ! (et ça revient moins cher que d'aller acheter les câbles hors de prix qu'on peut trouver en boutique)

Répondre
avatar

Hello Benoit, super article (comme tous ceux que j'ai pu lire sur ce blog).
As-tu des infos sur les câbles Monster?
Parce que vu les tarifs prohibitifs des engins...
Autre question: as-tu une marque/référence de câbles à conseiller pour le montage interne des pédales?
Pour ma part, après avoir utilisé du multibrin, résistant à la casse mais trop souple pour maintenir le PCB en place, je suis passé au mono qui permet un bon maintien du circuit mais n'aime pas les torsions. Il ne faut donc pas trop avoir à monter/démonter le circuit de son boitier...
Or, je suis tombé sur un bon compromis pas plus tard que ce matin:
le multibrin pré-étamé (une nappe récupérée dans une chaine Hi-Fi qui m'a fourni les composants pour mes premiers circuits ;-) ).
C'est souple, mais avec une bonne tenue une fois formé.
Et pour la soudure, c'est du velours!
As-tu un avis ou des infos sur le sujet?

Répondre
avatar

J'ai cherché, impossible de trouver... A mon avis c'est du rebranding, ça doit être du mogami / sommers là dedans !

Pour le montage interne des pédales, pas besoin de se casser la tête. Comme on câble dans un boitier métallique, le blindage est optimal !
De mon coté, j'utilise le brin mono, qui permet comme tu le dis de tordre les fils comme on veut, idéal pour maintenir le circuit imprimé comme il faut, ou faire des choses un peu esthétiques (comme cette Jan Ray dont je suis assez fier :) http://3.bp.blogspot.com/-wHREl5OOBeg/VolCl8SmpOI/AAAAAAAACHs/Q1ZAj8dWl3g/s640/1.jpg )

Répondre
avatar

Ahaha! Moi, je fais le même design avec les fils... dans les tableaux électriques de la maison (histoire de s'y retrouver quand on retape dedans 15 ans après :D )!
Tu utilises quoi comme diamètre?
Concernant Monster Cables, ma question était plutôt pour ma "culture générale" car j'ai les mêmes doutes que toi: rien de révolutionnaire du côté conception.
D'autant que quand tu lis la bio du fondateur, il est seulement indiqué qu'il serait le premier à avoir proposé mieux pour l'audio que du simple câble électrique.
Assez vite, je pense que le budget "Recherche & Développement" a dû basculer vers la division "Marketing"... ;)

Répondre
avatar

Très intéressant comme article. Je fais mes câbles depuis bien longtemps, mais j'ai aussi appris à choisir avec mes oreilles plutôt qu'avec mes recherches et des chiffres. J'ai testé le câble Free The Tone à l'aveugle, sans savoir qu'il était dans le lot, avec plusieurs amplis et plusieurs guitares de qualité. Il est ressorti du lot à chaque fois, et pas que de mon avis (avec d'autres câbles bien moins chers ceci dit. Les Monstercables n'ont pas plus à grande monde, tiens tiens...). Certes un câble ne rajoute rien, et le présenter comme "bonifieur de basse" est tout bonnement faux, mais il peut également être fabriqué pour retirer ce que l'on ne veut pas. Le FTT est tout simplement exquis entre un 65 Amp et une strat US, par exemple. Il va calmer certains aigus que les guitaristes n'aiment pas forcément.
C'est mon cas, et j"ai rarement retrouvé cette soustraction "musicale" sur d'autres câbles. Je suis reparti avec, et depuis il fait mon bonheur entre une Mayones Regius 7 et une Diezel Hagen.


Si vous recherchez un câble transparent, passez votre chemin. Si vous cherchez une coloration particulière, testez le. Ca ne vous plaira peut-être pas, peut-être même tomberez vous amoureux d'un Yellow Cable, qui sait ? Tout dépendra de votre combinaison guitare + micros / ampli. Ca me chagrine juste un peu de lire trop souvent qu'un câble DOIT être le plus transparent possible, chiffres à l'appui. Je dis non, pas toujours, tout dépendra des goûts et des couleurs, et dans certaines situations, le mentionner est utile. Jugez avec vos oreilles.

Pour tester un câble il n'y a rien de mieux qu'un test à l'aveugle, et à plusieurs, avec pleins d'autres câbles tout prix confondus. Parfois certaines choses vous touchent, en dehors de toute mesure physique, de tout prix et de tout effet marketing. Pour ma part, je ne connaissais pas cette marque avant. Je n'achèterai rien d'autres chez eux tant les prix sont ahurissants. Mais pour ce câble, je suis parfaitement comblé, n'est-ce pas ce qui compte ?

Répondre
avatar

Bonjour,

Merci pour ton commentaire très intéressant et argumenté. Effectivement, parfois il est bon de revenir aux bases, "la musique avant tout" ! Cet article s'inscrit plus dans un contre argumentaire contre l'industrie marketing autour du câble qui va essayer de prouver, faux chiffres et préjugés à l'appui, que leur câble est le meilleur jamais produit.

Effectivement, on peut utiliser la capacitance d'un câble pour "colorer" le son, ie retirer des aigus en utilisant des câbles de forte capacitance. Mais dans la mesure où la plupart des guitares disposent d'un potentiomètre de tone, je trouve dommage de perdre les configurations plus aigues alors qu'il suffit de baisser un peu la tonalité pour arriver au même résultat (mais c'est mon avis personnel, après les goûts et les couleurs...)

Après, l'essentiel est quand même de se faire plaisir et donc comme tu le dis, rien ne remplace nos oreilles pour choisir :)

Benoit

Répondre
avatar

J'interviens en tant que bassiste.
Merci pour cet article très clair. J'ai cependant 2 questions à te poser :

1/ Comme tu le sais (peut être pas), les basses électriques sont généralement actives. A te lire, j'en conclurais que dans ce cas je n'ai pas à me préoccuper de la capacitance. confirmes tu ?

2/ En cas de basse passive (je pense aux autres qui liront, quelle capacitance respecter sur les différentes liaisons dans le schéma suivant : basse au pré-ampli, puis boucle vers le pedal-board ou multi-effets, puis pré-ampli à l'enceinte ?

Répondre
avatar

Ola !
Si ta basse est active, effectivement, on se fiche de la capacitance, n'importe quel câble fera l'affaire !
Pour une basse passive, le seul câble important sera celui qui mène au préampli, après le signal est à basse impédance est donc pas de souci ! De plus, je pense que c'est moins un problème avec une basse, dans le sens où on a rarement des fréquences très aigues (quoique si tu fais du slap...)
Benoit

Répondre
avatar

En réalité, cette histoire de câble est d'une importance très surévaluée. Buffer ou pas. L'effet de filtre passe-bas du a la capacitance du câble est très faible.
A moins d'utiliser un câble très long (genre 20 mètres), cet effet est négligeable devant celui du potar "tone" pas toujours à fond ou dont la valeur max est insuffisante, ou même de celui du volume. Pour ma part je fait mon son "à l'ancienne" en utilisant les potars de la guitare. J'utilise parfois un cable Fender 'téléphone' spiralé sans inconvénient, certains prétendent même que ce genre de câble apporte un roll-off des aigus 'vintage' et souhaitable. On peut dire des conneries dans les deux sens!.
Mon câble habituel est un câble 'cher' (je ne l'ai pas payé) Monster Cable qui à au moins l’intérêt d’être fiable et bien fabriqué, ce qui est l'essentiel. La dorure des contact 'tip/point chaud' est effectivement partie!
Les principes évoqués dans l'article restent bien sur valides. Il est très important d'éviter de se faire piéger par le discours marketing des marchand de câbles (Monster compris). Pas seulement pour l'argent mais aussi pour éviter de répéter les mêmes conneries ensuite. Et il est surement plus intelligent de les faire soi même, et de les faire bien, en cela ces articles sont très intéressant. Un jack capacitif, c'est pas si grave à moins d'être un aficionado du son Hi-Fi et super brillant, mais un jack intermittent, qui crache ou craque, çà c'est rédhibitoire même pour jouer du stoner doom boueux.

Répondre
avatar

Petit commentaire a la réponse au commentaire de Seb (11 avril 2016): Le contenu en aigu est très important (pour la richesse timbrale, pas pour restituer la fondamentale) pour la basse, c'est pour cela que les enceintes pour amplis basse comportent le plus souvent des tweeter. Les amplis guitares au contraire filtrent fortement au delà de 4-5 kHz, car les harmoniques supérieures des notes 'guitare' sont jugées déplaisantes(gout acquis). Curieusement cela n'est pas valable pour la guitare (electro-)acoustique, mieux restituée par un ampli basse(ou dédié, à large bande, avec tweeter).

Répondre
avatar

Hello,
Article vraiment intéressant...surtout quand on additionne le prix de tous les câbles dont nous avons besoin!
Ptite question, quel fiche jack 6,35 (droite et coudée) utilisez-vous avec le câble Sommer Spirit LLX, car vu qu'il a un diamètre assez important (8mm) beaucoup de fiches n'accepte que jusqu'à 7mm.
Merci à vous!
A+
Franck

Répondre